Mars sur Terre

accueilmédiaspresse écrite • métro

Accueil
Image du jour
Nouvelles
MDRS 18 - Journal de bord
FMARS 09 - Journal de bord

Références
La planète Mars
La Mars Society
Base FMARS - Arctique
Base MDRS - Utah
Principes de simulation
Sites / Livres

Documents
Photos
Audio / Vidéo

Relations publiques
Conférences
Médias
Internet

Contacts
Coordonnées
Qui suis-je ?

Métro - Montréal

Métro - Montréal Salut !

[2004.07.07] Une courte interview a été publiée le 7 juillet, jour du départ pour FMARS, dans le quotidien gratuit Métro de Montréal. A mon retour, j'écrirai un article faisant le bilan de la mission, photos à l'appui.

Le quotidien Métro est distribué gratuitement dans les stations de métro de Montréal. Il est lu par 204 000 personnes.

Vous trouverez ci-dessous une copie du texte publié dans le journal.


Joan Roch
Journaliste participant à une simulation de mission sur Mars

Salut !

En quoi consiste le voyage que vous entreprenez aujourd'hui ?
Je vais participer à une simulation de mission habitée sur la planète Mars en tant que journaliste pendant quatre semaines. Nous sommes sept personnes au total, et mes compagnons sont des scientifiques provenant d'un peu partout dans le monde. La simulation a lieu sur l'île de Devon, dans le Grand Nord canadien.

Quel est le but de cette simulation ?
Réaliser des recherches géologiques et biologiques dans un environnement qui ressemble le plus possible à la planète Mars. Nous devrons rédiger des rapports tous les jours sur notre vie quotidienne, nos expériences, les problèmes rencontrés, et une équipe basée aux Etats-Unis coordonne toutes ces études. Nous resterons autonomes et complètement isolés pendant un mois , l'objectif étant de vivre l'expérience la plus réaliste possible.

Qui organise cet événement ?
L'association Mars Society est la première a avoir choisi la voie pratique plutôt que des conférences à répétitions. Deux stations on été construites depuis 2001. La première simulation à laquelle j'ai participé se déroulait dans le désert de l'Utah. La majorité des volontaires sont issus d'organismes liés à la recherche spatiale, comme la NASA, et ils s'engagent à titre personnel dans ce projet.

Pour plus d'information : www.marssurterre.net

Ludivine Lamiaux, Métro Montréal - 2004.07.07