Mars sur Terre

accueilmdrs 18 • 2003.05.08

Accueil
Image du jour
Nouvelles
MDRS 18 - Journal de bord
FMARS 09 - Journal de bord

Références
La planète Mars
La Mars Society
Base FMARS - Arctique
Base MDRS - Utah
Principes de simulation
Sites / Livres

Documents
Photos
Audio / Vidéo

Relations publiques
Conférences
Médias
Internet

Contacts
Coordonnées
Qui suis-je ?

Intempéries

Petra place son film destiné à mesurer la dose d'UV reçue pendant la journée L'équipe se prépare, vue du toit du « Hab » Un terrain aux allures de labyrinthe pour ceux qui s'y aventurent Les averses vont forcer notre équipe à revenir plus tôt que prévu La pluie a finalement été plus rapide, et nos martiens reviennent trempés Les membres de cette sortie se réfugient au sec Une petite tempête de sable complète notre simulation

[2003.05.08] La fin de notre séjour approche. En fait, il est fort possible que la journée d'aujourd'hui aura été la dernière passée en total isolement.

En effet, à partir de demain arrive une équipe de télévision française, dont le réalisateur est un membre de la Mars Society et un vétéran de FMARS et MDRS. Ils ne vont pas interférer avec notre simulation, sauf peut-être pour faire quelques interviews. Ils devraient être là jusqu'à notre départ.

Egalement, samedi, des étudiants d'une université voisine vont venir nous voir avant de s'installer dans la station pour une semaine. Ceci va pratiquement coincider avec la fin de notre simulation, qui s'achèvera officiellement à midi ce jour là. Le reste de la journée sera consacrée à ranger et emballer, pour préparer notre départ dimanche matin.

Sinon, les activités de la journée ont été pertubées par les intempéries. Depuis notre arrivée ici, le temps a été nuageux et relativement frais, à la surprise de tout le monde. Mais aujourd'hui, des averses se sont abattues sur le désert, ce qui a forcé notre équipe d'astronautes à battre en retraite au milieu de leur EVA.

Si la pluie est un phénomène météorologique inconnu sur Mars en ce moment, nous avons eu droit plus tard dans l'après-midi à quelque chose de typiquement martien : une courte tempête de sable… le temps rêvé pour une simulation de ce type !

A part ça, journée sans histoire. La fin approche et cela se ressent dans le comportement des gens. Mais comme je n'ai pas grand chose à raconter, je vais profiter de cet espace libre pour expliquer comment fonctionnent… les toilettes !


A gauche, liquides seulement; à droite,le reste L'Incinolet prêt à l'emploi L'Incinolet en action
Pour les liquides, rien de bien particulier, les toilettes sont normales. Il faut juste faire très attention à ne rien jeter d'autre dans ceux-ci pour ne pas boucher les canalisations.

Par contre, pour les déchets solides, le sytème installé est très curieux, mais diablement efficace. Remplaçant avantageusement les toilettes chimiques ou les fosses septiques, l'Incinolet détruit tout ce que l'on veut bien y mettre par incinération. L'utilisation en est simple : il faut placer dans la cuvette une feuille de papier destinée à recevoir les déchets, et, une fois terminé, une pression sur une pédale va faire tomber la feuille et son contenu dans une chambre équipée d'une résistance chauffante. On lance ensuite le cycle en appuyant sur un bouton, et le tour est joué.

Le nettoyage est ensuite très simple, car il suffit de vider le tiroir rempli de cendres environ une fois par semaine. Voilà, vous savez tout !

Consultez le compte-rendu officiel du 8 mai (MDRS Log Book) sur le site de la Mars Society. La page est en anglais.

Joan Roch - mai 2003